Découverte grâce à son apparition dans la sitcom AB productions Le Collège Des Coeurs Brisés, elle a entamé sa carrière d’actrice de cinéma en 1993 avec le film Le Mari de Léon sous la direction de Jean-Pierre Mocky. Très polyvalente, elle s’illustre aussi bien dans les films grand public que dans les films d’auteur. En 1997, le cinéaste Français Arthur Joffé lui offre son premier rôle dans le film Que La Lumière Soit. Nous présentons ici une partie de sa filmographie.

Hélène was discovered in a sitcom produced by AB Productions entitled Le Collège Des Coeurs Brisés. Then she worked for the first time as a movie actress in 1993 in the film Le Mari de Léon, directed by Jean-Pierre Mocky. A versatile actress, she has appeared both in independent films and in blockbusters. In 1997, French filmmaker Arthur Joffé offers her the lead role in the film Que La Lumière Soit.

Below is a brief selection of her filmography:

Filmographie sélective / Selected Filmography

2011 LE COLLIER DU MAKOKO - (Gabon) - Henri Joseph Koumba Bididi
2008 SOMMEIL BLANC - (France) - Jean-Paul Guyon
2008 TRICHEUSE - France - Jean-François Davy
2007 MUTANTS - (France) - David Morley
2007 SANS ÉTAT D’ÂME - (France) - Vincenzo Marano
2005 INCONTROLLABLE - (France) - Raffy Shart
2004 LE PLUS BEAU JOUR DE MA VIE - (France) - Julie Lipinski
2000 MORTEL TRANSFERT - (France) - Jean-Jacques Beineix
1999 LA PLAGE - (Grande-Bretagne) - Danny Boyle, avec Leonardo Di Caprio, Virginie Ledoyen
1997 QUE LA LUMIÈRE SOIT - (France) - Arthur Joffé
1997 THE FALL - (Canada) - Andrew Piddington
1993 LA REÎNE MARGOT - (France) - Patrice Chéreau avec Isabelle Adjani, Daniel Auteuil

D’origine camerounaise, Eriq Ebouaney a renoncé à une activité professionnelle dans le commerce pour une carrière artistique de comédien et d’acteur de cinéma et de télévision. Depuis, il a collaboré, notamment au cinéma, avec d’éminentes figures telles que : Antonio Banderas, Ridley Scott, John Malkovich, Brian De Palma, Jean Reno… Nous résumons ici sa carrière d’acteur de cinéma dans laquelle il alterne les tournages en France et surtout à l’étranger, avec des rôles aussi variés les uns que les autres.

From Cameroon, Eriq Ebouaney was formerly destined to a job in trade, but he preferred a career in arts as a theatrical, cinema and TV actor. Since then, he has worked notably in films alongside eminent movie stars and directors like: Antonio Banderas, Ridley Scott, John Malkovich, Brian De Palma, Jean Reno…

Below we present a peek of his cinematic career as an actor, where he portrays very diverse characters, in France and internationally.

Filmographie sélective / Selected Filmography

2011 BLACK GOLD - (France) - Jean-Jacques Annaud avec Antonio Banderas, Freida Pinto ...
LE COLLIER DU MAKOKO - (Gabon) - Henri Joseph Koumba Bididi
2010 CASE DÉPART - (France) - Lionel Steketee
2009 600 KG D’OR PUR - (France) - Eric Besnard - avec Clovis Cornillac, Bruno Solo
2009 THIRST (BAK-JWI) - (Corée du Sud) - Park Chan Wook
2009 LA HORDE - (France) - Benjamin Richer et Yannick Dahan
2008 DISGRACE - (Afrique du Sud) - Steve Jacobs - avec John Malkovich
2007 HITMAN - (France - USA) - Xavier Gens
2005 KINGDOM OF HEAVEN - (USA) - Ridley Scott avec Orlando Bloom, Liam Neeson ...
2004 LES RIVIERES POURPRES - (France) - Olivier Dahan avec Jean Reno et Benoit Magimel
2002 FEMME FATALE - (USA) - Brian De Palma - avec Antonio Banderas
2000 LUMUMBA - (Haïti) - Raoul Peck - Alex Descas

Père du cinéma gabonais, Philippe Mory est aussi l’un des pionniers des cinémas d’Afrique noire. Il est aussi Scénariste et réalisateur. D’abord comédien de théâtre, Philippe Mory joue son premier grand rôle au cinéma dans On n’Enterre Pas Le Dimanche de Michel Drach, prix Louis Delluc 1959. En 1962, il écrit le scénario de La Cage réalisé par Robert Darène, avec Marina Vlady, Jean Servais et P. Mory. C’est le premier long métrage tourné au Gabon. P. Mory joue dans de nombreux films : Le Grand Blanc de Lambaréné de Bassek Ba Kobhio, Les Couilles De l’Éléphant de H. J. Koumba Bididi, Go Zomb’Olowi de Imunga Ivanga. Il passe derrière la caméra pour réaliser Un Enfant Du Village en 1978 et Les Tam-tams Se Sont Tus en 1971. Il est à l’origine de la création du CENACI, Centre National du Cinéma Gabonais.

Father of Gabonese Cinema, Philippe Mory is also one of the pioneers of sub-Saharian African cinema in general. He started his career as a theatrical actor. He plays his first protagonist rôle in the film On n’enterre pas le dimanche directed by Michel Drach, which won the Louis Delluc award in 1959. In 1962 he wrote the screenplay of La Cage directed by Robert Darène featuring Marina Vlady, Jean Servais and himself, which was the first feature film shot in Gabon. Philippe Mory has also acted in various other movies: Le Grand Blanc de Lambaréné directed by Bassek Ba Kobhio, Les Couilles De l’Éléphant by H. J. Koumba Bididi, Go Zomb’Olowiby Imunga Ivanga. As a film¬maker he directed Un enfant du village in 1978 and Les tam-tams se sont tus in 1971. Philippe Mory is at the origin of the creation of the National Cinema Institute of Gabon, CENACI.

Filmographie sélective / Selected Filmography

2011 LE COLLIER DU MAKOKO - (Gabon) - Henri Joseph Koumba Bididi
2006 L’OMBRE DE LIBERTY - (Gabon) - Imunga Ivanga
2000 LES COUILLES DE L’ÉLÉPHANT - (Gabon) - Henri Joseph Koumba Bididi
2000 DOLÈ - (Gabon) - Imunga Ivanga
1999 ORÈGA - (France) - Marcel Sandja
1999 GO ZAMB’OLOWI (Au bout du fleuve) - (Gabon) - Imunga Ivanga
1994 LE GRAND BLANC DE LAMBARÉNÉ - (Cameroun) - Bassek Ba Kobhio
1978 UN ENFANT DU VILLAGE - (Gabon) - Philippe Mory
1973 OBALI (1ère version) - (Gabon) - Philippe Mory
1971 LES TAM-TAMS SE SONT TUS - (Gabon) - Philippe Mory
1961 LA CAGE - (France) - Robert Darenne
1960 LES FILLES SÈMENT LE VENT - (France) - Louis Soulannes
1959 ON N’ENTERRE PAS LE DIMANCHE - (France) - Michel Drach
1958 L’ENFANT AU FENNEC - (France) - Jacques Dupont
1954 AFRIQUE SUR SEINE - (Sénégal) - Paulin Vieyra

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue. Ut in risus volutpat libero pharetra tempor. Cras vestibulum bibendum augue. Praesent egestas leo in pede. Praesent blandit odio eu enim. Pellentesque sed dui ut augue blandit sodales. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Aliquam nibh. Mauris ac mauris sed pede pellentesque fermentum. Maecenas adipiscing ante non diam sodales hendrerit. Ut velit mauris, egestas sed, gravida nec, ornare ut, mi. Aenean ut orci vel massa suscipit pulvinar. Nulla sollicitudin. Fusce varius, ligula non tempus aliquam, nunc turpis ullamcorper nibh, in tempus sapien eros vitae ligula. Pellentesque rhoncus nunc et augue. Integer id felis. Curabitur aliquet pellentesque diam. Integer quis metus vitae elit lobortis egestas. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

Patience Dabany de son vrai nom Joséphine Nkama, est une chanteuse gabonaise, née le 22 janvier 1944 à Brazzaville de Joseph Nkama et Genevieve Okota.

Issue d'une famille de musicien originaire de la région Haut-Ogooué, elle rencontre en 1958 Feu President Albert-Bernard Bongo, qu'elle épouse à quinze ans en octobre 1959. Lorsque ce dernier accède aux fonctions de Président de la République Gabonaise en 1967, elle devient naturellement la première dame du pays. On l’appelle Madame la présidente dix-huit ans durant, avant qu’elle ne divorce de son époux pour entamer une carrière artistique entre l'Afrique et les États-Unis. Elle a aidé une nouvelle génération d'artistes à démarrer, comme Oliver N'Goma, Aziz Inanga ou Angèle Assélé (sa nièce), qui devient une star dans son pays.

En 2004 sort son septième opus, Obomiyia, avec la participation de Quincy Jones, Jacob Desvarieux.

A son actif également la production d’œuvres cinématographiques dont elle est, auteur des scénarii originaux : « Obali » et « Ayouma » qui seront réalisées entre 1975 et 1977 par Pierre Marie Dong et Charles Mensah.

Elle revient aujourd’hui au cinéma en tant que comédienne pour incarner le personnage de la Reine Ngalifourou Ngatsibi petite fille de la célèbre Reine Ngalifourou Ngatsié qui règna pendant 45 ans sur le peuple Téké .

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue. Ut in risus volutpat libero pharetra tempor. Cras vestibulum bibendum augue. Praesent egestas leo in pede. Praesent blandit odio eu enim. Pellentesque sed dui ut augue blandit sodales. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Aliquam nibh. Mauris ac mauris sed pede pellentesque fermentum. Maecenas adipiscing ante non diam sodales hendrerit. Ut velit mauris, egestas sed, gravida nec, ornare ut, mi. Aenean ut orci vel massa suscipit pulvinar. Nulla sollicitudin. Fusce varius, ligula non tempus aliquam, nunc turpis ullamcorper nibh, in tempus sapien eros vitae ligula. Pellentesque rhoncus nunc et augue. Integer id felis. Curabitur aliquet pellentesque diam. Integer quis metus vitae elit lobortis egestas. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

Débute sa carrière en 1993 comme Animateur radio, puis de télévision. Il présente quelques unes des émissions les plus populaires au Gabon, sur Téléafrica : « La minute du transgabonais », « Bhat Power show », « Bhat Power Hit », « School Quiz » , « Méga Hit », « La grande Soirée », ou « Ca Se Passe Ici ». Le Colier Du Makoko est son début au cinéma.

FILMOGRAPHIE

CINEMA

- LE SINGE FOU,
Court Métrage, d’Henri Joseph KOUMBA BIDIDI, 1985. Rôle: ICKAFI.
- LES COUILLES DE L’ELEPHANT,
Long Métrage, d’Henri Joseph KOUMBA BIDIDI, 2001. Rôle : EDOU.
- LE COLLIER DU MAKOKO,
Long Métrage, d’Henri Joseph KOUMBA BIDIDI, 2010. Rôle : BOULOUF CISSE. (A Paraître)

TELEVISION

- ALBERT SCHWEITZER,
Série, de Michael BRAUN, 1987. Rôle : JOSEPH. (Paru)
- L’AUBERGE DU SALUT,
Série, Réalisation collective, 1993-1997. Rôle : ONCLE DIDINE. (Paru)
- OREGA, Feuilleton,
de Marcel SANDJA, 1998. Rôle : SANCHO. (Paru)
- LES ANNEE ECOLES,
Série, Réalisation collective, 2003-2006. Rôle : LE SURVEILLANT GENERAL. (Paru)
- INSPECTEUR SORY,
Moyen Métrage, de…. , 2005. Rôle : LE CHASSEUR DE SNAKE. (Paru)
- L’ACTE CITOYEN,
Court Métrage, de Marcel SANDJA, 2005. Rôle : SAINT-CLAIR. (Paru)
- MALEFICE,
Moyen Métrage, de Fernand LEPOKO, 2007. Rôle : TATE NGOYE. (Paru)
- AFFAIRES VOISINS,
Série, de Marcel SANDJA, 2007-2008. Rôle : MAKAYA. (A paraître)
- LES AFRIC’ÂNERIES,
Série, de Thierry MANIANGA MAWELE, 2007-2010. Rôle : LE COM CHEF ; LE PRESIDENT DE BUREAU ; LE CHEF DE SERVICE. (A paraître)
- TERRE & FILS,
Moyen Métrage, de Fernand LEPOKO, 2010. Rôle : LE PROVISEUR. (A paraître)

La série "L’AUBERGE DU SALUT" dans les années 90 et "LES COUILLES DE L’ELEPHANT" en 2001 l’ont révélé au grand public. Mais tout s’est joué pour Jean-Claude MPAKA par l’acquisition d’une solide base sur le jeu de comédien. En effet dès l’année 1975 il fait ses écoles de théâtre à l’Institut National des Arts de Dakar, au Sénégal. Avec la particularité dans ses travaux d’atelier, de se produire devant un public de malades mentaux, en milieu carcéral. C’est donc une expérience psychiatrique qui le fait par la suite monter sur les planches en puisant sur toute la réserve que contiennent ses tripes. Expérience consolidée par l’entrée à l’école Internationale Jacques Lecoq bien connue, dans le monde en 1978. En plus du jeu classique, il y préparera avec succès, dix ans plus tard, le diplôme de formation de formateurs, avec un riche volet pédagogique.

Cette richesse de l’approche professionnelle est mise fort à profit, lorsque Jean-Claude Mpaka est nommé à la tête du théâtre national du Gabon (7ans) dans les années 80.

Entre 2003 et 2007, il tourne dans « INSPECTEUR SORY », moyen Métrage, de Mamady Sidibe et la série « LES ANNEES- ECOLE » puis maintenant "LE COLLIER DU MAKOKO".
Jean-Claude Mpaka est parallèlement à son activité de comédien Directeur du conservatoire national de musique et de danse à Libreville.